SC-05-12-09_web_800
  • Date: 05 décembre 2009
  • Time: 22:00
  • Location Les Prisons, Moudon

Short Circuit Indoor – Phoenix – Moudon – Les Prisons – 5 décembre 2009

C’est la 6e fois que les Prisons de Moudon accueillent le festival short circuit. Comme à l’accoutumée l’ensemble de la vieille bâtisse est ouverte afin de concentrer les 2 organisations à l’intérieur. Le team de Short Circuit est présent tôt le matin pour régler des problèmes d’aménagements et surtout de positionner le nouveau son prévu pour le floor techno qui cette année doit « sonner » plus « rave ». Après un imprévu de dernière minute un changement de programme intervient pour la partie Vjing et de ce fait encore des modifications à apporter sur le beamer de 3’000 Lumens.

Delta force arrive en groupe afin de réaliser sur toute la scène une magnifique déco et Phaze se plonge dans une longue et précise programmation des scans HPE, couplés cette année à une machine à brouillard pour compenser la fumée qui n’est plus émise par les cigarettes. 22h00 les deux floors commencent à déplacer de l’air à l’aide des vibrations provoquées par les grosses installations sonores installées pour l’occasion.

Au niveau du floor du bas c’est Scalfaro tout juste arrivé d’Italie qui a la difficile mission de lancer le warm up. Un set métronomique tout en finesse et déjà quelques fans arrivent pour le soutenir, c’est un dj à suivre.

A 23h05 c’est Natis Merio qui place  sont premier vinyle sur 1 des 3 MK 5 de la régie. A lui nous avons la possibilité de faire des  bons de 15 ans tellement sa collection de disques est prononcée. Comme à son habitude il nous balance une techno bien mentale et envoutante avec au passage quelques belles prouesses techniques sur 3 platines et scratchs, du grand art.

Le publique se cherche encore entre le floor Goa (déjà full pack) et le fllor Techno. C’est finalement le vaudois Sysmik, coorganisateur de la soirée qui signe et pointe le kick-off de la nuit vers 00h20 avec un set Techno-Tribal qui fait littéralement bouger le floor. Les tracks se suivent et sont vraiment bien sélectionnés, très agréable et vraiment motivant. Il y a la queue au bar et les gens sifflent c’est le gage que la suite s’annonce comme il faut.

C’est ensuite Terrorist qui installe tout un setup pour son dj set orienté live avec Trackor, décontracté, il commence son set avec une détermination posée digne de maturité, c’est puissant et radical les gens rentrent en adéquation avec les effets et les nombreuses pistes jouées simultanément.

Enfin, vers 02h45 le vaudois Gemini arrive sur scène, nous voyons sa petite pomme  s’allumer sur la régie. Il reprends le contrôle de la salle. Ultra motivé et pumpin comme à son habitude après 10 minutes une transition slowdark qui apparemment ne fait pas l’unanimité dans le publique, après quelques tracks il remonte la sauce pour le grand plaisir des participant(e)s. Cette année un set plus carré mais quelques changements de direction un peu déstabilisant tout de même. Dés lors, il dégaine des missiles dont il a le secret et tout rentre dans l’ordre pour terminer tard avec une jolie mélodie sur le thème d’Amélie Poulain.

Encore un excellent cru 2009 qui démontre une vitesse de croisière pour cette soirée et a gagnée au fil du temps des vrais habitué(e)s. Il est temps de rentrer, par chance pas de neige et quel plaisir de ne pas sentir la fumée à outrance.

© 2017 Short Circuit.
Powered by 8bitstudio